Mycose

MYCOSE

Il arrive parfois que vos vacances soient en partie gâchées par l'apparition d'une mycose cutanée. Il s'agit d'une infection due à des champignons microscopiques qui se développent dans la couche superficielle de la peau. Sa survenue est le plus souvent favorisée par la chaleur, l'humidité et la transpiration, c'est pourquoi elle est plus fréquente l'été.
Ongles des pieds : barrez la route aux champignons

Les champignons responsables

Deux types de champignons peuvent être en cause :
LES DERMATOPHYTES , d'une part, qui se transmettent soit par un animal ou unepersonne contaminés, soit par l'intermédiaire des sols humides.
D'autre part les ' LEVURES ' (surtout le CANDIDA), qui sont naturellement présentes dans l'organisme et qui, dans certaines conditions (humidité, stress, prise de médicament, etc.), peuvent entraîner une infection.
Typiquement, les symptômes d'une mycose consistent en une rougeur locale, accompagnée de démangeaisons et de petites peaux sèches en surface (la peau 'desquame').
Les lésions dues au Candida se présentent plutôt comme des petites pustules blanches autour d'une zone suintante.
Mycoses de la peau : les pièges de l'été
Ayez vos ongles à l'œil !
Mycoses, pas graves mais tenaces !
Candidoses digestives

Reconnaître une mycose selon son siège

Une des mycoses les plus fréquentes est celle qui touche les pieds. Elle se traduit par des démangeaisons importantes et des fissures entre les orteils, avec une desquamation blanche : il s'agit du ' pied d'athlète ', qui n'a de flatteur que le nom ! Cette mycose est favorisée par la transpiration et la macération ainsi que par le port de chaussures fermées en caoutchouc. La contamination peut se faire par l'intermédiaire du sol de la plage ou de la piscine.
Au niveau des plis, sous les seins ou entre les fesses, il s'agit surtout de candidoses : elles entraînent une rougeur avec sensation de brûlure, des démangeaisons, des dépôts blanchâtres et un suintement du fond du pli.
De beaux pieds en été!

Affections cutanées du pied

Dans tous les cas, n'hésitez pas à consulter votre médecin dès les premiers signes (rougeurs, démangeaisons). Après avoir identifié le type de la mycose, il vous prescrira un traitement adapté que vous devrez absolument suivre pendant toute la durée prescrite, afin d'éviter les récidives. N'arrêtez donc surtout pas prématurément sous prétexte que les lésions ne se voient plus ou se sont améliorées.
En cas de pityriasis versicolor, éliminez les vêtements synthétiques qui empêchent l'évaporation de la sueur, évitez les saunas et n'appliquez pas d'huiles sur le corps car ce champignon a une grande affinité pour les corps gras.
Pour les autres mycoses, la prévention consiste notamment à ne pas marcher pieds nus dans les lieux chauds et humides, à se sécher correctement entre les orteils après la toilette, à porter des vêtements en coton et des chaussures ouvertes dès que c'est possible, et à ne pas porter de vêtements trop serrés.